Vidéos récentes

Fragile Dream

 2019 / HD / 20:00 

Cette vidéo a été filmée en Australie dans la région de Greater Blue Mountain, un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le titre fait référence au « temps du rêve » le thème central de la culture des aborigènes. Dans leur conception du monde, toutes les formes de vies font partie d’un système d’interactions dynamiques et complexes. Terre, hommes, animaux et plantes ne sont que des parties d’un même tout. Fragilisé par la crise écologique que nous connaissons aujourd’hui, nous savons que cet idéal reste abstrait, un rêve lointain. La cosmologie occidentale semble avoir causé des déséquilibres qui nous conduisent maintenant vers une catastrophe.

Desert Shores

2016 / HD / 36:00

Jadis un site touristique très prisé et un paradis pour les amateurs de pêche, la région de Salton Sea nous renvoie aujourd’hui une autre image, bien différente et peu reluisante: celle d’une nation plus divisée et inégale que jamais. Ces paysages désenchantés sont à l’image de cette Amérique perdue, d’une ère où tout semblait possible et accessible pour tous les citoyens. Ils sont semblables à ces autres zones de grande pauvreté que l’on retrouve à travers les États-Unis, une sorte de tiers monde de l’Amérique, où les plus démunis habitent, faute de mieux.

Pulse

 2015 / HD / 03:00

Cette courte vidéo est inspirée par la grève étudiante du printemps 2015 et les luttes sociales qui s’y rattachent. Elle dénonce les mesures d’austérité néolibérales et l’effritement des libertés politiques.

Silent Spring

2015 / HD / 18:45

Cette vidéo est inspirée par l’ouvrage de la biologiste américaine Rachel Carson, Silent Spring (1962), qui est connue pour avoir contribué à l’interdiction du pesticide DDT, ainsi qu’à l’émergence du mouvement écologiste. Par le biais de métaphores visuelles, l’œuvre fait allusion aux problèmes causés par l’industrialisation, en évoquant son impact sur la santé, les écosystèmes et le climat.

Solastalgia

2015 / HD / 14:45

Solastalgia est un concept créé par le philosophe de l’environnement Glenn Albrecht pour définir un mal-être lié aux bouleversements et mutations que nous connaissons aujourd’hui. C’est le mal du pays que l’on peut ressentir lorsque l’on est toujours chez-soi, mais que notre environnement familier nous est devenu étranger. De nos jours, cette situation de perte de repères semble se généraliser sous la pression du développement accéléré. À l’ère de l’Anthropocène, affectés par les changements climatiques, la transformation de nos écosystèmes et l’augmentation de la population mondiale, c’est peut-être une forme de détresse latente qui nous hante tous.

Hybris

2015 / HD / 15:15

Filmée sur l’île de Captiva (Floride) et dans le sud de la Louisiane, cette vidéo met en parallèle des univers plutôt contrastés. Des écosystèmes uniques et des paysages altérés s’entremêlent; le merveilleux et le désenchanté se côtoient, soulignant ainsi notre manière ambiguë d’habiter le monde. Nous prétendons dominer la nature: c’est notre hybris contemporaine. Nous subissons aujourd’hui les conséquences de cette idéologie arrogante et destructrice.

Mirages

2014 / HD / 09:50

Mirages a été filmée dans un développement domiciliaire de la Rive-Sud de Montréal et dans les terres agricoles avoisinantes. Nous sommes progressivement transportés d’un site à l’autre, passant d’une plaine fertile à un chantier désolé. Des espaces transitoires apparaissent, des lieux éphémères s’aménagent; ces métamorphoses évoquent l’étalement urbain qui remplace la vie rurale par celle de la banlieue. Ces paysages en mutations sont à l’image des bouleversements qui affectent nos milieux de vie et nos écosystèmes. Ce sont des miroirs qui reflètent notre illusion de pouvoir bâtir, sans savoir habiter.

La saison sombre

2014 / HD / 08:45

La saison sombre se veut une sorte de présage. La vidéo nous montre des lieux dévastés et des paysages aux climats extrêmes. Elle évoque des bouleversements que nos sociétés actuelles connaissent, à une époque où notre dépendance aux énergies fossiles est de plus en plus importante.

Aftermaths

2013 / HD / 14:45

Aftermaths a été réalisée suite à une résidence d’artiste à la Nouvelle-Orléans. La vidéo parcourt les paysages altérés du sud de la Louisiane, où les traces du passage de l’ouragan Katrina sont encore bien visibles. Ces territoires sont rongés par de nombreux problèmes environnementaux, particulièrement les quartiers pauvres, où l’on doit survivre à l’ombre des raffineries.

Flow

2013 / HD / 08:45 

Cette vidéo explore notre rapport à l’eau, tout en soulignant son importance vitale et en évoquant les cas toujours plus fréquents de désastres écologiques. Elle met en parallèle deux univers dissonants: une petite rivière torrentueuse et des raffineries de pétrole. Des fluides s’écoulent, mais pas dans le même sens, ni avec les mêmes conséquences.

Castaway

2012 / HD / 14:00

Castaway a été filmée dans les eaux incertaines du Witte’s Marine Salvage à Staten Island (New York). Plus grand cimetière de bateaux de la côté Est de l’Amérique, ce lieu insolite et désolé rassemble bon nombre d’épaves en tous genres et de toutes époques : traversiers, barges, bateaux de pêche, même de vieux remorqueurs à vapeur. Les carcasses pourrissent lentement dans la boue de l’Arthur Kill, bras de mer bordé de raffineries et sur lequel circulent toujours les pétroliers. Situés près de la Chemical Coast du New Jersey et de l’ancien dépotoir Fresh Kills, ces rivages désormais toxiques, qui à l’origine abritaient marais salants, forêts et marécages d’eau douce, ont été le théâtre de nombreux désastres écologiques. Cet envers du décor nous montre aujourd’hui le côté obscur, la « face cachée » du développement industriel. Peut-être annonce-t-il aussi le naufrage de l’économie capitaliste ?

Déraciné

2012 / HD / 10:45

Les changements technologiques récents ont transformé les milieux naturels et ruraux en produisant des environnements factices, uniformes et de plus en plus pollués. Déraciné sonde ces territoires façonnés par l’homme pour y déchiffrer les rapports qu’il entretient avec son environnement et mettre en évidence ses modes d’existence. Porteuse d’une critique écologique et urbanistique, la vidéo explore quelques périphéries de villes d’Amérique du Nord. D’une agglomération à l’autre, ces lieux de nulle part se ressemblent étrangement. Leurs espaces trop vastes, sans consistance et standardisés produisent un sentiment de malaise. Les bouleversements urbanistiques peuvent métamorphoser le plus familier des coins de pays en un lieu méconnaissable, anonyme et même hostile. Sur cette tabula rasa, la mémoire locale est à jamais effacée.

Private Views

2010 / HD / 08:15 

Private Views met en parallèle deux mondes bien différents : la misère des déshérités et le style de vie ostentatoire des nouveaux riches. La vidéo explore les thèmes des inégalités sociales, de la spéculation immobilière et de la dépossession. Elle documente le déclin de certaines villes nord-américaines et jette un regard critique sur l’émergence de nouvelles banlieues cossues. Ces enclaves résidentielles privées sont souvent clôturées et surveillées. Leurs habitations luxueuses, d’un style architectural douteux, sont à l’image d’un monde dominé par les apparences, la consommation et le conformisme social.

Losing Ground

 2009 / HD / 14:00

Losing Ground est une critique de l’urbanisation horizontale qui ronge les paysages et les uniformisent un peu partout dans le monde. Négation de la ville historique, des particularités géographiques et donc de la mémoire culturelle, cet urbanisme standardisé impose aux hommes son amnésie, son mode de vie individualiste et son improbable présence à la nature. Filmée dans le Quartier DIX30 de Brossard, le plus grand “lifestyle center” au Canada, la vidéo sonde des territoires fraîchement façonnés par l’homme pour y déchiffrer les rapports qu’il entretient avec son environnement. Elle nous confronte à la perte des repères locaux au profit de stéréotypes culturels devenus, avec la globalisation, universels.