Tabula Rasa (2010)

Une photographie réalisée pour la galerie de l'UQAM et présentée dans le cadre du 40e anniversaire de l'université

122 cm X 183 cm

Au début du XXe siècle, le Quartier Latin était le foyer principal de la communauté intellectuelle d'Amérique française. Secteur prospère jusqu'aux années 1940, il connaît ensuite une longue période de déchéance urbaine. De nombreuses résidences victoriennes sont alors démolies pour l'élargissement de rues et la construction de complexes à bureaux. On remplace aussi certains espaces verts par des aires bétonnées ou des stationnements.

Pendant plus de trente ans, ce quartier est affecté par la décrépitude et les réaménagements successifs. Vers le milieu des années 1970, la construction de l’UQAM, puis du Cégep du Vieux-Montréal annonce un renouveau, mais ce sera encore au détriment du patrimoine architectural local.

La désolation des chantiers de démolition n’est pas sans rappeler celle des champs de bataille. Sous la frappe des bulldozers, la zone assiégée par le développement sauvage perd son unicité. Voici une photographie des archives de guerre de l’Université du Québec à Montréal.